Département de Biochimie

La Biochimie au CIPF

La mission principale du Département de Biochimie consiste à produire, à usage recherche, des outils moléculaires de haute qualité, comme des anticorps, des protéines ou des bioconjugués. L’échelle de travail du Département s’étend du microgramme (µg) au gramme (g).

 

recherche en biochimie

 

Le Département de Biochimie possède aujourd’hui un savoir-faire unique dans le domaine de la production de macromolécules biologiques, qui lui permet de développer des procédés d’extraction et de purification spécifiques et adaptés aux besoins des utilisateurs. Les anticorps et les protéines naturelles et recombinantes sont purifiés à partir de sources diverses (surnageants de culture de cellules procaryotes et eucaryotes, extraits cellulaires…), et les procédés développés peuvent comporter plusieurs étapes et différents types de chromatographie : affinité, échange d’ions, interactions hydrophobes, tamisage moléculaire… D’autres outils peuvent être générés tels que des fragments d’anticorps, par hydrolyse enzymatique, et des bioconjugués, par couplage de peptides, de composés fluorescents, de groupements chimiques (PEG) ou de toxines sur les protéines, les anticorps et les fragments purifiés.

 

anticorps purifié

 

Fort de son expérience dans le domaine de la bioconjugaison, le Département de Biochimie a récemment développé les méthodes de synthèse et de purification d’immunoconjugués de type ADC (Antibody-Drug Conjugates), principes actifs puissants résultant du couplage orienté d’un agent cytotoxique sur un anticorps. La mise au point de microméthodes de conjugaison et de caractérisation permet de réaliser pour chaque cible un criblage de différents anticorps, drogues et linkers afin de sélectionner la combinaison la plus stable et efficace.

 

purification d’immunoconjugués au CIPF

 

Les macromolécules produites sont analysées, quantitativement et qualitativement, à l’aide de méthodes biochimiques de dosage, d’électrophorèse, de western blot, de chromatographie analytique et d’immunoprécipitation. Des études de formulation et stabilité permettent de sélectionner les meilleures conditions de conservation des outils produits, qui sont ensuite utilisés, par les autres Départements de recherche et de Contrôle Qualité, pour la génération, le criblage et la caractérisation d’anticorps, ou comme principes actifs et substances de référence analytique ou biologique.

 

Le Département de Biochimie participe également à la caractérisation des anticorps générés : étude d’épitope, détermination de constante d’affinité, tests fonctionnels (reconnaissance de cible, fixation de ligands, adhésion…). Enfin, la technologie siRNA, permettant d’inhiber spécifiquement l’expression d’une protéine, a été mise en place pour valider la cible d’anticorps et étudier la fonction de protéines d’intérêt. Combinée à l’approche protéomique, cette technologie est utilisée pour identifier des cibles originales.